Onii-chan no Koto nanka Zenzen Suki Janain Dakara ne!!

Jan 12 2011

Onii-chan no Koto nanka Zenzen Suki Janain Dakara ne!!

44 commentaires

  1. Va pour la [T-F]

  2. Bachstelze

    On peut aussi tout simplement s’abstenir. 😮

  3. Je suis plus tenté par la tournure des phrases de Midori Sakura Stars, donc va pour la Midori Sakura Stars. Sinon le niveau est pas trop mal pour les deux malgré certains anglicismes chez la [T-F].
    Edit : La realase de la [MSS] ne fait pas 360Mo … (heureusement d’ailleurs)

  4. Bachstelze: On peut aussi tout simplement s’abstenir.

    +1
    Sûrement l’une des séries « poubelle » de la saison.

  5. Inuarth:
    +1
    Sûrement l’une des séries « poubelle » de la saison.

    Y en a qui aiment ;).
    Sinon niveau comparatif, on pouvait s’attendre à une qualité totalement différente tant les deux teams sont différentes:

    Tanjou : Team se qualifiant de « Quality-sub » existant depuis presque deux ans avec bien des projets à leur actif.

    Sakura Stars : Team à une personne (pour cet anime) existant depuis 2 semaines avec un nombre de sorties se comptant sur les cinq doigts de la main (Speed-sub pour cette série).

    Le plus logique serait d’aller voir la Tanjou vu qu’elle semble offrir la meilleure qualité, or ce serait une grosse erreur. La différence de qualité ne se fait pas tellement ressentir, donc soit on a un speedsub de qualité, soit un quality sub de merde. Je pencherai pour les deux.
    Ensuite niveau encodage on a une qualité sensiblement équivalente .Seul bémol chez MSS c’est le léger décalage au début, j’espère qu’elle le réparera pour une éventuelle realase blu-ray NC. Cependant, ce bémol est compensé par une meilleure syntaxe, une taille de fichier plus qu’honorable et une meilleure adaptation.

    Il y a aussi un soucis de typo à régler chez la MSS, mais ce n’est que mineur.
    Au final, tout ce que je vois, c’est un travail digne de deux speedsubs, mais attention, du bon speedsub (léger avantage à la MSS). C’est une team à suivre de près selon moi, elle réalise un bien meilleur départ que certaines teams solo ayant ouvert récemment.
    Néanmoins, bonne chance aux deux teams et ceci n’est pas une compétition, chacun a ses habitués.

  6. Bachstelze

    Ulysse:
    La différence de qualité ne se fait pas tellement ressentir, donc soit on a un speedsub de qualité, soit un quality sub de merde.Je pencherai pour les deux.

    Raté, c’était la réponse B uniquement.

  7. Ulysse:
    une meilleure adaptation.

    Quelle adaptation ? Je n’en vois pas. Si j’en juge les captures d’écran présentées, MSS a une traduction 100 % littérale quasiment sans aucune adaptation ce qui donne des répliques extrêmement artificielles (le screen 7 est exemplaire). Mais c’est peut-être l’habitude de regarder du mauvais speed-sub ou la production de débutants qui fausse les repères.

    Tanjou a un texte déjà plus travaillé, mais certainement pas assez ! (« Papa, maman, garder le fait que je sache ça à grand-frère » n’aurait jamais dû passer). Leur fichier est aussi beaucoup trop gros sans présenter d’amélioration substantielle par rapport à celui de la MSS à 232 Mo. J’ai en plus l’impression que Tanjou a fait disparaître les quelques rares détails graphiques (écran 9, les posters dans le fond, ou les jaquettes sur l’écran 12). L’une des deux teams, MSS peut-être, a tripatouillé ses couleurs. Ça commence à devenir pénible de faire cette remarque, c’est systématique, à chaque série c’est la même chose, à croire que personne ne lit les remarques de ces comparatifs, ou que les encodeurs ont tous des écrans déréglés, des goûts de chiotte (oui de temps en temps je lèche la faïence, pour voir le goût que ça a) ou bénéficié d’une mauvaise formation.

    Mais bon, je suis aussi de l’avis de Bachstelze et d’Inuarth, le matériau de base a l’air de toute façon en dessous de tout. Crap in, crap out, comme on dit.

  8. Bachstelze

    Firesledge:
    J’ai en plus l’impression que Tanjou a fait disparaître les quelques rares détails graphiques (écran 9, les posters dans le fond, ou les jaquettes sur l’écran 12). L’une des deux teams, MSS peut-être, a tripatouillé ses couleurs. Ça commence à devenir pénible de faire cette remarque, c’est systématique, à chaque série c’est la même chose, à croire que personne ne lit les remarques de ces comparatifs, ou que les encodeurs ont tous des écrans déréglés, des goûts de chiotte (oui de temps en temps je lèche la faïence, pour voir le goût que ça a) ou bénéficié d’une mauvaise formation.

    Pour ça, je leur laisse le bénéfice du doute : ils ont peut-être tout simplement utilisé des raws différentes. Et même dans le cas contraire, l’overfiltering est une erreur de jeunesse classique que je peux pardonner (je l’ai fait aussi). Perso, à partir du moment où c’est bien traduit et dans un français correct, ça passe. Ce n’est de toute façon pas le cas ici, donc même pas besoin d’aller regarder l’enco.

  9. Oui mais justement, le choix des raws c’est important aussi. Et puis surtout, pour que les groupes progressent, il faut bien montrer ce qui cloche.

  10. Bachstelze

    Firesledge: Oui mais justement, le choix des raws c’est important aussi.

    Je sais pas. Perso, si j’avais pas de TS, ça me ferait royalement chier de regarder toutes les raws existantes pour trouver la meilleure, donc je prendrais la première qui vient. À mon sens, c’est négligeable devant la qualité de la traduction et du français.

    Firesledge: Et puis surtout, pour que les groupes progressent, il faut bien montrer ce qui cloche.

    C’est vrai, mais en même temps, l’enco, c’est compliqué. Suffit pas de dire « ça c’est naze », il faut expliquer comment l’éliminer, parce que la plupart du temps, l’enco n’a fichtrement aucune idée de quel filtre fait quoi et/ou de quels paramètres font basculer dans l’overfiltering. Et généralement, il a pas grand-monde pour lui expliquer, parce que les docs des filtres (quand elles existent) sont très techniques et demandent un niveau licence (voire plus pour certains) en maths.

    Donc au final on ne peut que se limiter à des conseils généraux, par exemple de pas trop filtrer et surtout de pas mettre de filtres dont on ne comprend pas au moins en gros ce qu’ils font. Mais l’encodeur il aime pas ça, il veut mettre des filtres parce que c’est cool. Ça lui passera, mais en attendant, son trad, son adapt et son check ont beaucoup de pain sur la planche.

  11. Bachstelze

    Ah oui, ça aussi :

    http://jihi.front-liberation.fr/x/m/SakuraStars_Onii-chan_zenzen%281%29_alt_mini.jpg

    C’est le genre de trucs que je supporte pas, parce que ça veut dire que le mec n’a pas regardé son truc une seule fois avant de le sortir. Je me fous de savoir s’il fait ça en solo, y a pas besoin d’être 50 pour repérer un truc comme ça (je sais que Requiem en font souvent et qu’ils sont sans doute plus de 50, mais ce n’est pas une raison).

  12. Moi, ce qui me gêne le plus, outre la traduction approximative et littérale, c’est le « Onii-chan ».
    Parce que dans un anime centré sur une relation inceste entre un grand frère et sa petite sœur, faudrait m’expliquer pourquoi ce n’est pas traduit en « grand frère » (ou « frangin » ou similaire).
    Je trouve ça aberrant, quand on fansub une telle série, où le mot sera dit un bon millier de fois, de ne pas le retranscrire. Ça prouve qu’il n’y a pas beaucoup de réflexion, ou que c’est par flemme.

    Et c’est encore pire de le retranscrire sans savoir l’écrire correctement. Sur ce coup-là, Tanjou me rappelle l’équipe Succubus-kiss qui en sous-titrant un anime centré sur un succube, écrivait « une succube ».

    Quand un mot est aussi récurrent, c’est dommage de ne pas réfléchir à comment bien le retranscrire.

  13. Bachstelze

    C’est un débat récurrent, ça. Personnellement, je n’ai pas d’opinion tranchée. Quand je traduis un truc, je demande au reste de la team comment ils veulent faire, et généralement on le traduit, mais le laisser comme ça ne me choque pas. Je cite souvent Hemingway en exemple pour ça : dans For Whom the Bell Tolls, qui se passe en Espagne pendant la guerre civile, il y a énormément de termes qui sont laissés en espagnol (par exemple, tout le monde appelle Robert Jordan « Inglés »), tout au long du bouquin, et ça donne un sentiment d’immersion beaucoup plus fort que si tout était en anglais.

    Alors je me doute bien que le fansub, ce n’est pas du Hemingway, mais enfin, je pense que le procédé reste valide. Mettre des « senpai », « sensei » ou « onii-chan » tout au long d’une série ne me choque pas en soi, mais il faut que les subs tiennent la route par ailleurs, bien entendu.

  14. Bachstelze:
    ça me ferait royalement chier de regarder toutes les raws existantes pour trouver la meilleure, donc je prendrais la première qui vient.

    Une fois que tu as éliminé les avi/xvid et les résolutions téléphone portable, il reste en général pas plus de 2-3 fichiers à comparer. C’est vraiment pas la mort non plus.

    C’est vrai, mais en même temps, l’enco, c’est compliqué. […] Donc au final on ne peut que se limiter à des conseils généraux, par exemple de pas trop filtrer et surtout de pas mettre de filtres dont on ne comprend pas au moins en gros ce qu’ils font. Mais l’encodeur il aime pas ça, il veut mettre des filtres parce que c’est cool.

    On est bien d’accord. Je pense qu’à moins de commencer à avoir une bonne expérience, dans la plupart des cas, utiliser une raw correcte sans aucun filtrage est le meilleur des choix, de très loin. Et je suis aussi d’accord qu’un bon français c’est plus important, mais malheureusement il y a peu de chance que l’encodeur se transforme par miracle en check/adapt après avoir lâché ses filtres.

  15. Firesledge:Et puis surtout, pour que les groupes progressent, il faut bien montrer ce qui cloche.

    Je crois que c’est la première fois que je suis d’accord avec quelqu’un sur ce site …
    je pense qu’on a tous un jugement différent ainsi qu’une différente vision de la qualité, terme qui est très subjectif selon moi .Contrairement à toi Winnou, j’ai horreur qu’on traduise Onii-chan par grand frère, je ne suis pas le seul d’ailleurs, et tu n’es pas le seul à ne pas aimer ce « Onii-chan » . C’est ce qu’il y a d’intéressant dans ces deux teams, deux visions des choses pour deux publics bien différents (voir aucun ou même les deux).
    Chacun doit respecter la vision de l’autre, car notre avis (que ce soit le votre ou le mien), n’est pas forcément le plus juste.

  16. Bachstelze

    Firesledge:
    Et je suis aussi d’accord qu’un bon français c’est plus important, mais malheureusement il y a peu de chance que l’encodeur se transforme par miracle en check/adapt après avoir lâché ses filtres.

    Par « son check/adapt », j’entendais bien entendu « le check/adapt de sa team ». Le temps que le check/adapt apprenne son boulot, l’encodeur aura peut-être trouvé la Voie. 😉

  17. Les « vilains jours », les « journées torrides ». 日常 signifie plus le « quotidien »voire la « routine ». ヨコシマ a plusieurs sens (méchant, cruel…). Mais il peut aussi être traduit par « pervers » (littéralement parlant). Je sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que ce sens-là est le plus adapté à la série (allez savoir pourquoi).

  18. Je ne prétends pas avoir le plus juste des avis, seulement je me demande pourquoi ce terme japonais n’est pas traduit. Il signifie clairement « grand frère » et je trouve ça dommage de le laisser en japonais.
    Je pense que les groupes de fansub partent du fait que toutes les personnes regardant leurs sous-titres baignent déjà dans le milieu du fansub de japanime et/ou qu’ils en ont vu assez pour connaître la signification des mots comme Onii-chan, Onee-san, des suffixes, etc.
    On oublie trop souvent les nombreuses personnes qui découvrent à peine ce milieu. Il est important que le sous-titre soit intelligible pour tous, à mon sens.
    Je n’entre pas dans le débat « tout est traduisible », il faut bien sûr faire au cas par cas, mais il y a des mots japonais dont on connaît le sens français, et dont notre langue recèle une traduction. Le plus difficile avec ces mots est que la traduction n’est pas systématique : Onii-chan ne peut pas tout le temps être traduit par « grand frère », cela dépend du contexte et à qui s’adresse le personnage, mais on peut utiliser d’autres mots ou expressions ou tournures. Pour se revendiquer traducteur, il faut se donner les moyens de trouver une traduction, et quand cela n’est pas possible, laisser tel quel (je pense plus aux « senpai » et aux suffixes). Sans ce travail de réflexion sur la traductibilité, ce n’est pas de la traduction mais de la flemme.
    Aimer ou ne pas aimer l’expression « grand frère », chacun ses goûts. Mais je trouve tout de même étrange de préférer une non-traduction à une traduction, surtout pour un mot aussi récurrent. Ou, du moins, j’aimerais en avoir l’explication.

  19. Il faut demander ça au traducteur. Je pense que c’est plus un choix que de la flemme, mais bon, je ne suis pas le plus apte à répondre :).

  20. Pour en revenir à Hemingway : il a écrit en anglais, la VO est donc en anglais. Autrement dit, pour faire une VF, il faut traduire de l’anglais vers le français. Le mot espagnol est certes dans la VO, mais n’est pas en VO (au sens « pas dans la langue de la VO »). Il faut donc laisser ce terme tel quel.
    Ici, c’est différent. Le mot Onii-chan est japonais, la langue de la VO. Si elle disait « Big brother », il faudrait laisser tel quel.

  21. Bachstelze

    Pour les termes qui ne sont pas en japonais, la question ne se pose même pas, mais c’est différent, en effet. Moi, je te parle d’un procédé, qui est celui, quand l’action se passe dans un pays où la langue parlée est différente de celle du texte, de laisser certains mots dans la langue que sont censés parler les protagonistes, afin de rendre le texte un peu plus vivant.

    Je sais bien que dans le fansub, l’intérêt est limité puisqu’on a la bande son (et encore, pas tout le monde !), mais cela ne me choque pas. Je dis pas que c’est génial et qu’il faut absolument faire ça (je le fais jamais), je dis que ce n’est pas une abomination, et que ça ne veut certainement pas dire comme tu le laisses entendre que le traducteur est mauvais.

  22. Non, pas mauvais, mais flemmard. Je ne blâme aucun traducteur. Je cherche seulement à comprendre cette mode de laisser plein de mots japonais et plein de suffixes dans un sous-titre. Qu’est-ce que ça apporte de les laisser, si ce n’est que ça rend inintelligible ?
    O.K., les mots genre « tsundere » n’ont pas de traduction, mais pourquoi ne pas traduire ceux traduisibles ?

  23. Bachstelze

    Winnou: plein

    Voilà le problème. Il ne faut pas faire ça systématiquement comme un bourrin, mais essayer de voir là où ça « sonne bien ». « Onii-chan », c’est compliqué, mais « sensei », j’ai été très souvent tenté de le laisser comme ça plutôt que de le traduire en « professeur », ne serait-ce que parce qu’en France, les élèves s’adressent très rarement ainsi à leur prof (quand on appelle quelqu’un « professeur », ça fait plutôt penser à un grand scientifique ou un médecin). Alors « Monsieur »/ »Madame » ? Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne me satisfait pas.

  24. Alors « Monsieur »/ »Madame » ? Je ne sais pas pourquoi, mais ça ne me satisfait pas.

    Il est surtout là le problème. C’est l’expression qu’on utilise en français, alors où est le problème de le mettre en sous-titre ?
    En école primaire, on dirait « Maître » ou « Maîtresse ». À l’hôpital on dirait « Infirmière » ou « Docteur ». Je ne comprends tout simplement pas cette insatisfaction.

  25. Il existe une traduction de « tsundere » : bipolaire (pour les incultes, c’est une maladie). C’est plus ou moins loin mais c’est un bon compromis quand on veut faire du sous-titre localisé 100%.

    Le problème de ces termes c’est la symbolique supplémentaire qu’ils portent par rapport à leur vraie traduction, dans le monde des manga/anime. Le phénomène du « Onii-chan » ça a quand même un grosse symbolique derrière dans les manga / anime et je pense qu’il est inutile de donner d’exemple pour que tout le monde ici comprenne.

    Il y a des termes qu’on pourrait très bien traduire en français, mais comme ils sont le reflet d’un phénomène de société qui n’existe pas autour de sa traduction française, il peut être justifiable (cela reste à la discrétion de la team / au traducteur) de le laisser dans leur langue maternelle pour signaler que l’on parle quand même d’autre chose que ce que l’on a chez nous.
    Un exemple : Le terme « Seiyû » désigne clairement « un / une doubleur / euse », mais on peut très facilement dire qu’entre les doubleurs japonais et français il y a plusieurs divisions d’écart de par la médiatisation, etc…

    Pour « sensei », on a l’exemple des Sayonara Zetsubô Sensei avec un jeu de mot sur ses deux traductions de professeur / médecin. Quand on a choisi au départ de traduire par « professeur », après il faut assumer : soit on met un truc incompréhensible au moment du quiproquo pour noyer le poisson (technique éditeur, vous avez rien vu les gars), soit vous mettez une note qui vous bouffe la moitié de l’écran pour vous expliquer, alors que vous auriez mis un truc en une ligne genre « Note : sensei signifie aussi docteur. » si vous aviez gardé « sensei » au départ.

    Il y a de très bons arguments pour la localisation des sous-titres et il y en a de très bons aussi contre. On va pas refaire le débat 36 fois, l’important c’est de rester cohérent dans sa traduction tout du long, le fan choisit aussi sa team de fansub pour voir des anime en fonction de sa politique de traduction.

  26. Kuroi-karasu: Il existe une traduction de « tsundere » : bipolaire (pour les incultes, c’est une maladie). C’est plus ou moins loin mais c’est un bon compromis quand on veut faire du sous-titre localisé 100%.

    Je me souviens que chez AdN « tsundere » = « Gamin de la toundra » dans SnQ ^^’.

    Pour le reste, je rejoints ton avis Kuroi.

  27. En résumé, « Grand frère » est la traduction de « Onii-chan », mais pas de la symbolique qui se cache derrière le mot.
    O.K., mais laisser le mot en japonais n’explique pas non plus cette prétendue symbolique qu’il cache. Alors à quoi bon.
    Ce qui intéresse le spectateur, surtout celui qui ouvre les portes du fansub, c’est un sous-titre intelligible, pas un cours de japonais.

    Pour « sensei » : on appelle aussi les médecins « professeur », donc ça reste cohérent =)
    Pour la traduction « bipolaire », c’est un bon compromis, oui.

    Après, au cas par cas, il y aura toujours des traductions difficiles. Mon point de vue c’est d’être compréhensible par tout le monde, pour que le spectateur comprenne l’histoire sans se poser de questions.
    À côté de ça, pour revenir sur des points sensibles de traduction, pour ceux qui veulent en savoir plus, pour expliquer des jeux de mots ou des traditions japonaises, on peut toujours distribuer un fichier texte accompagnant la vidéo avec des notes explicatives.

    N’empêche que je ne vois pas ce que Onii-chan peut signifier d’autre que « Grand frère » quand sa petite sœur parle de lui.

  28. Pour ma part ça ne me choque pas, car contrairement aux éditeurs (pro) le fansub (amateur) reste proche de l’œuvre original et donc du japonais. Donc toute personne qui à maté plus d’une dizaine d’animés comprend les termes de bases, comme ohayo, sayonara, blablabla, onii-chan.

    Après oui, celui qui regarde pour la première fois…

    PS : TL NOTE : plan means Keikaku

  29. Si le spectateur est curieux il peut toujours jeter un oeil sur google en tapant « Onii-chan ». D’ailleurs le neo-spectateur doit sans doute se demander la signification du titre (Je ne la connais pas).
    Dans le titre tu as Onii-chan, donc le titre devrait ne pas convenir au neo-spectateur ?
    À mon avis c’est un débat sans fin :).

  30. Je suis assez d’accord avec Winnou…
    Juste un exemple avec sensei :
    http://jihi.front-liberation.fr/x/gosick/jeshone/Jeshone_Gosick(5).png
    Dans un contexte d’école française, je ne pense pas qu’il y ait photo.
    Puis quand bien même ce serait au Japon, j’aurais mis Mlle (ou Mme, mais cette mignonne n’est sûrement pas mariée).
    Alors qu’à côté, Shinigami peut à la limite se justifier par le fait que le dénommé « Shinigami » est japonais.

    Benpro: PS : TL NOTE : plan means Keikaku

    http://bit.ly/f687lq

  31. A vrai dire, même pour moi, avec ce que j’ai dit plus haut, il me semble évident que les termes « sensei » et autres « -san », etc… sont à ne pas mettre ici.

    Ici la langue est clairement étrangère au japonais de par le cadre de l’histoire. C’est valable pour les histoires d’heroïc fantasy aussi.

    En plus, il faut dire qu’en général l’auteur japonais s’arrange pour aussi faire ressentir dans les dialogues qu’en réalité une langue étrangère est parlée. Par exemple, de ce que je me rappelle de quand j’ai travaillé sur Seiken no Blacksmith, les « -san » « -chan » étaient plutôt rares, avec une tendance à utiliser des noms / prénoms sans rien d’autre. Du coup, traduire en enlevant ces termes était plutôt facile…

    A vrai dire, je pense qu’ici (on n’est pas dans le comparatif de Gosick, mais je parle bien de lui ici) le problème est surtout un manque de réflexion et une grosse flemmingite, chronique pour Jeshone, ça on le sait depuis longtemps, et après ça reste à voir si cela en restera à l’aiguë pour l’Apocalypse.

  32. Saloute la compagnie !
    Je relève juste ceci qui m’a bien fait marrer. Je pense qu’avant de commenter ou donner son avis sur quelque chose , il serait bien d’en avoir les connaissances. Car quand je lis ceci :

    Ulysse: Ensuite niveau encodage on a une qualité sensiblement équivalente

    On voit clairement qu’Ulysse (le Ulysse que j’ai cotoyé à mes débuts ?) n’a pas, mais alors pas du tout l’œil d’un encodeur.
    Ça reste du détail évidemment, et ça reste surtout un screen (un encodage, ça doit se juger en vidéo et pas en screen), mais là on voit clairement, ne serait-ce que les contours, que la T-F a bien plus soigné son bébé (contour net et précis, pas de résidu, etc.)

    Firesledge: Leur fichier est aussi beaucoup trop gros sans présenter d’amélioration substantielle par rapport à celui de la MSS à 232 Mo. J’ai en plus l’impression que Tanjou a fait disparaître les quelques rares détails graphiques (écran 9, les posters dans le fond, ou les jaquettes sur l’écran 12)

    En même temps, tu pourrais me dire, qui peut, en regardant un anime depuis une tv sur un canapé, ou devant son pc sur une chaise, remarquer (sur une vidéo en mouvement qui plus est), que le mini détail en haut à gauche est légèrement amoindri par un denoiser. Franchement, je me marre.
    Il est 100x plus préférable de virer les résidus qui pourissent l’image durant toute la vidéo que de les laisser pour un détail complètement nullissime que personne ne remarquera.

    Cela dit, je t’accorde le fait que la T-F pourrait alléger sa release d’une centaine de mo facilement. Et je dirai aussi que les 2 teams auraient pu prendre le soin de crop les bords de 2 pixels.

    On est venu me demander mon avis sur l’encodage, c’est chose faite.

    Bye et bonne continuation à tous !

  33. Désolé d’avoir un oeil de spectateur … ( à croire que si on est ni encodeur ni éditeur ni traducteur ni checkeur on passe pour une merde ici (désolé du terme mais je suis pas le seul qui le pense)).

    Comme je le disais, mon oeil de spectateur ne voit pas la différence, ( Je pense que tout le monde n’est pas un encodeur né dans le monde des spectateurs).
    Pour moi, rien que la taille des vidéos tranche dans mon choix. C’est le mien, pas le votre, c’est mon avis, pas le votre, donc merci de le respecter.
    Donc tu n’acceptes pas les commentaires de quelqu’un venant du grand public ? Eh bien bravo la mentalité ici …

  34. Bachstelze

    Dedg: Il est 100x plus préférable de virer les résidus qui pourissent l’image durant toute la vidéo que de les laisser pour un détail complètement nullissime que personne ne remarquera.

    Mort de rire. Un bon encodeur virera le grain en respectant les détails. Si ce n’est pas possible, de deux choses l’une : soit la raw est pourrie et on en change ou on s’abstient, soit il y en a vraiment beaucoup et alors il n’est pas là par hasard, et il faut le garder parce qu’il fait partie de la série (valable surtout sur les vieilles séries, mais quelques séries récentes aussi).

  35. Eh amigo, ne prends pas la mouche comme ça ! Je rétablis juste la situation qui n’était pas en faveur de la T-F, alors que ce n’est pas du tout le cas (en encodage du moins).

  36. Merci pour ce bon moment, Bachstelze. J’ai bien ri.

  37. Bachstelze

    Dedg: Merci pour ce bon moment, Bachstelze. J’ai bien ri.

    De même. :)

  38. Dedg: En même temps, tu pourrais me dire, qui peut, en regardant un anime depuis une tv sur un canapé, ou devant son pc sur une chaise, remarquer (sur une vidéo en mouvement qui plus est), que le mini détail en haut à gauche est légèrement amoindri par un denoiser.

    Je regarde et compare les quelques captures d’écran, je n’ai que ça pour juger, je n’ai pas téléchargé les vidéos (pas envie, pas nécessaire). Mais si tu fais disparaître ainsi les détails, ça veut dire que sur un plan réellement détaillé comme un paysage par exemple, ou une texture quelconque, ça va être le massacre. Par exemple : la moquette sur le screen N° 12 du comparatif d’Ore no imouto, sur ce même site.

  39. Cela dit, pour être tout à fait honnête, j’ai été un peu sévère avec Tanjou dans mon commentaire plus haut. C’est vrai que leurs traits sont propres (sans « mosquito noise »). Mais ça s’accompagne de pertes qui auraient pu être évitées, et puis je ne suis pas du tout fan de leur habitude de foncer les traits à tout va (je crois leur avoir déjà fait la remarque, d’ailleurs).

  40. J’ai vu dans nombre de commentaires ici le problème qui est: Onii-chan ou grand frère. Je suis le trad de cette série pour ma part chez la tanjou. Outre le fait que j’avais mis Onii-chan partout avant l’adapt et le check, en vue des commentaires, je vois maintenant difficilement comment choisir entre les deux.
    D’un coté Onii-chan colle mieux avec la bande son, mais en trad ça fait des hachures dans la phrase. De l’autre grand frère sonne comme une répétition incessante qui parait comme une erreur de trad au fil du temps.
    Alors sur ce point, je pense que grand frère reste mieux mais la part des choses restent aux visionneurs eux-mêmes.

    Pour ce qui est de l’encodage, j’ai fais des comparatifs team vs team. Les couleurs sont criardes pour la Sakura stars et les détails moins pointilleux. Alors bien sur on va en revenir au fait que Osef la taille de fichier de la Tanjou, pour ma part je prèfère avoir de la netteté et une image qui ne donne pas l’impression que le bouton contraste est bloqué sur +.

    Ps: On rabache Omni pour qu’il baisse légèrement la taille de fichiers pour les suspicieux se reférer au bureau des plaintes =p

  41. Je suis fan du nouveau logo de cette série \o/

  42. Ah oui, effectivement ! \o/

  43. Ahaha, très beau logo en effet, qui correspond bien à l’anime.
    J’aurais bien en tête deux-trois autres animes présent ici qui mériteraient aussi ce logo. ^^

  44. Fenounet, why the new logo ?

Poster un commentaire

ERREUR : le plugin si-captcha signale que le support de la librairie image GD n'est pas détécté dans le PHP !

Contactez votre hébergeur et demandez pourquoi le support de la librairie image GD n'est pas activé pour PHP.

ERREUR : le plugin si-captcha signale que la fonction imagepng n'est pas détectée dans PHP !

Contactez votre hébergeur et demandez lui pourquoi la fonction imagepng n'est pas activée pour le PHP